Fit4Start : lancement d’un nouveau programme d’aide étatique pour start-up ICT

Date: 27/10/2015

Le ministère de l’Économie, en partenariat avec l’agence Luxinnovation et en collaboration avec l’incubateur Technoport, a lancé un nouveau programme d’aide pour améliorer les conditions de démarrage pour les jeunes entreprises innovantes relevant du secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC).

Dénommé « Fit4Start », le programme soutient les start-up dès la phase de démarrage en proposant un financement et un coaching adaptés aux besoins « early-stage » d’entreprises créées il y a moins de 12 mois et composées d’au moins 2 personnes. Lancé officiellement lors d’une conférence de presse en date du 27 octobre 2015, « Fit4Start » permet à ces start-up de réaliser des prototypes fonctionnels de leurs produits, de les valider auprès de clients et d’attirer ainsi plus facilement des investisseurs. En participant à ce programme d’une durée de 4 mois, les entreprises concernées peuvent bénéficier : 

  • d’un financement public de 50.000 euros (conditionné par un apport privé de 10.000 euros) ;
  • d’un hébergement gratuit au sein de l’incubateur national Technoport ;
  • d’un coaching et d’un suivi hebdomadaire par des experts selon la méthodologie « lean start-up » ;
  • d’un évènement de sortie de programme leur permettant de « pitcher » leur projet et potentiellement de lever des fonds.

L’admission au programme « Fit4Start » se fait par un concours organisé deux fois par an. Après une évaluation et une sélection par un jury, 5 entreprises sont sélectionnées pour participer au programme.

Le jury de cette première édition considérée comme projet pilote a été composé de Robert Glaesener, CEO de Trendiction, de Nicolas Henckes, secrétaire général de l’UEL et de Marco Houwen, CEO de BHS Services. Lors de la conférence de presse, les trois premières start-up participant au programme ont présenté chacune leur projet :  

  • Bitbank (plateforme de stockage sécurisé des données digitales) ;
  • Houser (plateforme de comparaison et d'analyse des biens immobiliers) ;
  • Sport50 (plateforme de gestion pour associations sportives).

Ces 3 start-up sont actuellement suivies par deux coaches spécialisés, Carl Danneels et Michel Duchateau, sélectionnés parmi une douzaine d’experts. Jusqu’à la fin du programme en février 2016, les entreprises doivent faire état de l’avancement de leur projet moyennant un outil de reporting et de suivi.

« Fit4Start répond à un fort besoin qui revient régulièrement dans les échanges que nous avons avec les start-up, celui de pouvoir surmonter le défi du financement en début d’existence. Si cette édition pilote rencontre le succès escompté, l’objectif futur sera d’internationaliser ce programme afin d’attirer davantage de talents au Luxembourg » a expliqué Laurent Federspiel, Head of Department Technology & Business Development et Conseiller de direction chez Luxinnovation.

La secrétaire d’État à l’Économie Francine Closener a déclaré : « Ce nouvel instrument d’aide publique est adapté aux besoins spécifiques des start-up du secteur ICT. Fit4Start contribue ainsi à compléter encore davantage l’environnement propice au développement de ce secteur qui joue le rôle de facilitateur transversal imprégnant presque chaque domaine d’activité économique.

All our archives

More information